Taxation in France: Guide to your tax system

HomeTaxationTaxation in France: Guide to your tax system
Le système fiscal français est complexe, avec des règles fiscales qui diffèrent selon votre profession et votre localisation. Le code fiscal français est également coûteux, les impôts représentant plus de 20 % du revenu moyen des ménages en France. Les impôts sont prélevés à la fois par le gouvernement national et par les collectivités locales. Le gouvernement national prélève des impôts sur le revenu et la fortune d’une personne. Les collectivités locales prélèvent des impôts fonciers, ainsi que des taxes sur les biens et services vendus dans leur juridiction. De nombreux citoyens français considèrent le système fiscal avec suspicion, ce qui n’est pas surprenant tant il est complexe et compliqué.
Toutefois, cette complexité ne signifie pas que les Français ne sont pas conscients des défis auxquels est confronté le système fiscal. En fait, l’élaboration en 2017 de la nouvelle loi fiscale a comporté de nombreux efforts pour simplifier le système fiscal et le faire entrer dans le XXIe siècle. Ce guide explique les aspects les plus importants du système fiscal français.

Quel est le système fiscal français ?

Le système fiscal français est une combinaison de taxes au niveau national, de taxes au niveau des collectivités locales et de taxes sur la consommation. En général, le système fiscal national se compose de deux impôts : – L’impôt sur le revenu – qui s’applique à la fois aux employeurs et aux salariés. – L’impôt sur la fortune – qui s’applique à l’accumulation de la richesse.

Qui paie des impôts en France ?

La plupart des personnes en France sont tenues de payer des impôts. Les seules exceptions sont certaines catégories de personnes, notamment les chômeurs, les retraités, les enfants de moins de dix-huit ans et les bénéficiaires de prestations sociales. Les personnes à faible revenu (moins de 6 908 euros par an, ou moins de 5 836 euros si elles sont célibataires) sont exonérées d’impôts, mais ne peuvent pas prétendre à un crédit d’impôt. Une exception importante à la règle générale selon laquelle tout le monde doit payer des impôts est l’impôt sur la fortune, qui ne s’applique qu’aux personnes fortunées. L’impôt sur la fortune s’applique aux actifs détenus sous quelque forme que ce soit, y compris les espèces, les actions, les obligations, les biens immobiliers et les œuvres d’art.

Comment payer ses impôts en France ?

En général, les impôts sur le revenu sont payés trimestriellement. Les impôts du premier trimestre sont dus le 15 avril, ceux du deuxième trimestre le 15 octobre, ceux du troisième trimestre à nouveau le 15 avril et ceux du quatrième trimestre à nouveau le 15 octobre. Ce schéma est parfois rompu – par exemple, en 2017, le gouvernement a étendu le système de paiement numérique « My Payslip » pour inclure le quatrième trimestre. Cependant, il est important de garder à l’esprit que, dans la pratique, les gens paient souvent leurs impôts au début du trimestre, ainsi qu’au début et à la fin de l’année.

Impôt sur le revenu français

L’impôt sur le revenu en France est un impôt progressif qui augmente avec le revenu. Cela signifie que, toutes choses égales par ailleurs, les personnes ayant des revenus élevés paieront un taux d’imposition plus élevé que les personnes ayant des revenus plus faibles. L’impôt sur le revenu en France est prélevé sur les revenus qu’une personne gagne, toutes sources confondues. Toutefois, certaines dépenses, telles que le transport, les repas et le logement, sont exclues du calcul de l’impôt. L’impôt sur le revenu en France se compose de deux parties : – Un impôt sur le revenu journalier qui est prélevé sur le revenu net d’une personne. – Un impôt mensuel sur la fortune qui est prélevé sur la valeur nette d’une personne.

L’impôt sur la fortune français

L’impôt français sur la fortune est un impôt sur l’accumulation de la richesse. L’ISF est calculé en pourcentage de la valeur des biens que vous possédez et qui dépassent 1 360 000 € (ou 1 160 000 € si le propriétaire des biens est une société). L’impôt sur la fortune s’applique aussi bien aux biens professionnels qu’aux biens personnels. Il s’applique également aux patrimoines hérités. L’impôt sur la fortune ne s’applique pas à la valeur d’une maison, ni aux investissements réalisés avec votre propre argent.

Excise and customs duties

Les accises et les droits de douane sont des taxes sur la production et la vente de biens et de services. Ils sont prélevés par les gouvernements nationaux et locaux.

Final remarks

Le système fiscal français est complexe, avec des règles fiscales qui diffèrent selon votre profession et votre localisation. Le code fiscal français est également coûteux, les impôts représentant plus de 20 % du revenu moyen des ménages en France. Les impôts sont prélevés à la fois par le gouvernement national et par les collectivités locales. Le gouvernement national prélève des impôts sur le revenu et la fortune d’une personne.
Les collectivités locales prélèvent des impôts fonciers, ainsi que des taxes sur les biens et services vendus dans leur juridiction. De nombreux citoyens français considèrent le système fiscal avec méfiance, ce qui n’est pas surprenant étant donné sa complexité.
Toutefois, cette complexité ne signifie pas que les Français ne sont pas conscients des défis auxquels le système fiscal est confronté. En fait, l’élaboration en 2017 de la nouvelle loi fiscale a comporté de nombreux efforts pour simplifier le système fiscal et le faire entrer dans le XXIe siècle. Ce guide explique les aspects les plus importants du système fiscal français.
panel67
36 years old. My passion? Finding good ideas and tips to make everyday life easier. Looking for a site full of information and tips? You have found it! I propose you to boost your daily life!
en_USEnglish (United States)